Citoyenneté et participation

Mon but : encourager et promouvoir la participation citoyenne des jeunes !

L’apprentissage de la citoyenneté est un des objectifs du DIP que je porte avec conviction, parce qu’il n’est jamais trop tôt pour se sentir concerné et parce qu’il est essentiel de développer le sens des responsabilités, la faculté de discernement et l’indépendance de jugement des élèves. C’est dans cette perspective que nous avons inscrit formellement la participation des jeunes dans le projet de loi sur l’enfance et la jeunesse et œuvré pour la création d’un conseil des jeunes.

En savoir plus

Réalisations et projets

Adoption de la loi sur l’enfance et la jeunesse qui prévoit un renforcement de la participation des enfants et des jeunes dans le cadre scolaire. Ce projet prévoyait également la création d’un Conseil de la jeunesse, proposition qui émanait d’une consultation des enfants et des jeunes (projet “je participe!” en novembre 2015) les invitant à faire des propositions pour améliorer leur participation à la vie de la Cité. Une nouvelle proposition sera faite prochainement.

Participation au concours CinéCivic qui récompense des films et des affiches réalisés par des jeunes de 10 à 25 ans. Deux centres de formation professionnelle genevois – l’Espace Entreprise et le CFP Arts – sont également impliqués dans la mise en œuvre du projet à travers la réalisation des visuels et du matériel promotionnel, l’organisation des “roadshows” ainsi que la gestion des pages Facebook et Instagram.

Participation à la Journée de la Mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité (organisation, par la Direction générale du Secondaire II, de conférences, d’expositions et d’ateliers destinés aux élèves afin de les sensibiliser aux problématiques en lien avec le racisme et les génocides).

Participation au Festival du Film et Forum sur les Droits Humains (FIFDH). Les classes de l’enseignement secondaire peuvent assister chaque année à de nombreuses projections de films portant sur des thèmes en lien avec les droits humains. Chaque projection est suivie de débats où les élèves sont encouragés à exprimer leurs réactions et à en discuter avec des cinéastes, des acteurs de terrain et diverses personnalités. Le festival met sur pied également des parcours pédagogiques qui couplent la projection d’un film avec une visite, par exemple, du Musée International de la Croix-Rouge.

Participation à la Semaine de la démocratie en partenariat avec les services de l’État de Genève. Le canton organise depuis trois ans une semaine d’activités autour de la journée internationale de la démocratie, instituée par l’ONU et qui a lieu le 15 septembre de chaque année. Parmi les activités proposées aux élèves figurent des visites d’expositions, des ateliers autour de la citoyenneté et des rallyes ainsi que de nombreuses manifestations organisées par les communes et associations.

Propositions d’activités diverses pour les classes du canton à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant qui a lieu chaque année le 20 novembre.

En collaboration avec l’Ordre des avocats, mise en place depuis 2015 de procès fictifs dans les classes du CO. Dans le cadre du projet “L’avocat dans la Cité”, des membres du barreau interviennent en classe afin de sensibiliser les élèves à la notion de justice et à son importance dans la société. Après une présentation pédagogique d’un cas pratique, les élèves le résolvent par le biais d’un procès pénal fictif où chacun tient un rôle.

Création du jeu de plateau “Le GE de lois”. Destiné aux élèves du Cycle d’orientation (CO), il permet d’aborder le fonctionnement des institutions cantonales et le processus démocratique sous une forme ludique. Il se joue en groupe et favorise la négociation ainsi que l’expression des idées.

Revue de presse

02.03.2018 - Tribune de Genève - Le Conseil de la jeunesse «explose» en plein décollage
Tribune de Genève
02/03/2018

Le Conseil de la jeunesse «explose» en plein décollage

Les députés acceptent la loi sur l’enfance et la jeunesse amputée de sa principale innovation : pour la majorité PLR, MCG, UDC, un Conseil des jeunes ne se justifie pas. La gauche et la conseillère d’État Anne Emery-Torracinta dénoncent «l’incohérence» de la majorité par rapport à ses votes en commission.

23.01.2018 - Tribune de Genève - Des élèves se font députés et créent leurs projets de lois
Tribune de Genève -
23/01/2018

Des élèves se font députés et créent leurs projets de lois

«Le Ge de lois» débarque au Cycle pour rendre l’apprentissage de la citoyenneté ludique, ce dont se réjouit la Conseillère d’État en charge du DIP, Anne Emery-Torracinta: «C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Il faut rendre les élèves acteurs pour favoriser la compréhension des mécanismes de nos institutions et affermir leur faculté de discernement».

Léman Bleu - Le Journal
22/01/2018

Un “GE de lois” pour apprendre la citoyenneté

Anne Emery-Torracinta se réjouit de la création d’un jeu, pensé par des enseignants en géographie et éducation civique, qui a pour but de rendre accessibles les institutions et le système politique genevois aux jeunes: «La participation citoyenne, pour les élèves, se construit … elle ne s’apprend pas par un discours».

17.01.2018 - Tribune de Genève - Le MICR forge une chaîne humaine
Tribune de Genève -
17/01/2018

Le MICR forge une chaîne humaine

Le Musée international de la Croix-Rouge célèbre ses 30 ans sur le thème de la chaîne humaine en lançant une application sur smartphone. Anne Emery-Torracinta, responsable de l’instruction publique, de la culture et du sport, a en a profité pour mettre l’accent sur «l’importance pour chacun de trouver sa place» …