Laïcité de l'école

La laïcité de l’école est l’instrument qui permet la paix civile et le respect des convictions de tous, sans discrimination, chacun étant égal devant la loi. La laïcité est donc essentielle à une vie scolaire sereine.

La laïcité est un élément central du vivre-ensemble dans une société marquée par la diversité culturelle et religieuse. Dans un contexte social et politique sensible, où l’émotion prend trop souvent le pas sur la raison, il est nécessaire de rappeler le cadre et les principes en vigueur en matière de laïcité à l’école. En effet, le respect d’une laïcité bien comprise dans le cadre scolaire est le meilleur garant d’un vivre-ensemble harmonieux dans une société qui doit apprendre à pratiquer sa multiculturalité sans occulter ses racines.

La mission de l’école est également de repérer les signes avant-coureurs de la radicalisation et de l’extrémisme violent, afin d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

En savoir plus

Quelques réalisations et projets

Élaboration d’une brochure de référence sur les principes de la laïcité à l’école.

Participation du DIP à la plateforme contre la radicalisation et l’extrémisme violent. Mise en place d’un plan d’action dans le cadre scolaire.

Mise en place durant l’année scolaire 2017-2018 d’un plan d’action pour lutter contre la radicalisation et l’extrémisme violent: désignation et formation de référents dans les écoles ainsi qu’information à l’ensemble du personnel, le but étant d’empêcher la radicalisation des jeunes.

Revue de presse

26.04.2018. - Le Courrier - L'accent mis sur le fait religieux
Le Courrier
26/04/2018

L’accent mis sur le fait religieux

Dès la rentrée, le DIP dynamisera l’enseignement du fait religieux afin qu’il soit dispensé tout au long de l’école obligatoire. Le Département de l’instruction publique (DIP) veut renforcer cette thématique tout en la recentrant sur la connaissance des religions, dans une approche historique et distanciée. Concrètement, le DIP développe de nouveaux moyens d’enseignement du fait religieux en collaboration avec Neuchâtel, autre canton laïque en Suisse romande.

05.12.2017 - Le Courrier - Eloigner les jeunes de l'extrémisme
Le Courrier
05/12/2017

Eloigner les jeunes de l’extrémisme

Un plan national, dont la mise en oeuvre s’étend sur cinq ans, propose un bouclier contre le terrorisme. «Nous sommes en train de mettre en place dans chaque école du canton des référents pour la radicalisation», a déclaré Anne Emery-Torracinta, Conseillère d’État genevoise et membre de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).

05.12.2017 - Le Temps - Un plan pour éradiquer la radicalisation
Le Temps
05/12/2017

Un plan pour éradiquer la radicalisation

La Confédération, les cantons et les communes mettent sur pied un programme de prévention qui doit toucher tous les acteurs de la société civile. La conseillère d’Etat genevoise Anne Emery-Torracinta livre quelques exemples concrets de ce que le canton du bout du lac a mis sur pied. Dès janvier, 250 référents seront formés dans les écoles genevoises. «Ils informeront ensuite l’ensemble du personnel sur la manière de détecter les signes pouvant conduire à des cas de radicalisation», détaille-t-elle.

Un plan d’action national contre la radicalisation
TSR - Le 19h30
04/12/2017

Un plan d’action national contre la radicalisation

Un plan d’action national de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes a été présenté à Berne. Au niveau des cantons, les écoles sont au centre du dispositif : Genève fait partie des exemples à suivre. Représentant la CDIP, Anne Emery-Torracinta y présente les mesures prises.

Nationaler Aktionsplan gegen Extremismus vorgestellt
SRF - 10 vor 10
04/12/2017

Nationaler Aktionsplan gegen Extremismus vorgestellt

Extremist wird man nicht von heute auf morgen. Früherkennung spielt hierbei eine zentrale Rolle beispielsweise in Schulen oder Vereinen. Früherkennung ist auch das Hauptziel des Nationalen Aktionsplans Extremismus. Dieser wurde heute in Bern vorgestellt.