Ecole primaire

L’école primaire joue un rôle fondamental dans l’acquisition des savoirs de base pour permettre aux élèves d’aborder leur avenir dans les meilleures conditions.

Consciente du rôle capital de l’école primaire dans le parcours de l’élève, j’ai accordé une attention particulière à ce degré d’enseignement depuis le début de mon mandat, en renforçant ses ressources et en développant ses dispositifs dans la mesure des moyens qui m’étaient accordés par le Grand Conseil. Malgré cela, l’école primaire est encore le degré pour lequel les moyens octroyés sont les moins importants, Genève se situant à cet égard dans la moyenne inférieure de la Suisse. Je persévérerai pour lui donner les moyens de remplir sa mission.

En savoir plus

Quelques réalisations et projets

Introduction du mercredi matin dès la 5P pour renforcer les compétences des élèves notamment dans les langues (français, allemand et introduction de l’anglais). Bilan pédagogique prévu au terme de l’année scolaire 2017-2018.

Enquête sur l’organisation du calendrier scolaire par le SRED. Travaux en cours pour donner suite à cette enquête avec les associations de parents et les associations professionnelles. Des partenaires externes (communes, GIAP, FASe, associations) pourraient également être associés aux travaux en fonction de leur évolution.

Augmentation de 45 postes d’enseignants de soutien à l’école primaire, passant de 101 à 146, entre 2013 et 2017, dont près de 40 postes exclusivement destinés à l’apprentissage de la lecture au cycle élémentaire.

Création d’équipes pluridisciplinaires au sein des établissements primaires (avec enseignants spécialisés, infirmiers, psychologues, éducateurs, logopédistes, psychomotriciens) pour favoriser le maintien de tous les élèves dans l’enseignement régulier et soutenir les enseignants et directions qui font face à des situations d’élèves toujours plus complexes. A la rentrée 2017, 9 établissements, soit 27 écoles, bénéficient de ces équipes. Le déploiement se poursuivra au cours des prochaines années (7 équipes supplémentaires sont prévues au budget 2018).

Stabilisation du dispositif REP dans les quartiers les plus défavorisés. Parallèlement, augmentation du nombre de postes d’éducateurs à l’école primaire (6 postes supplémentaires lors des deux dernières rentrées et 4 postes prévus au projet de budget 2018 en sus des équipes pluridisciplinaires).

De nombreux dispositifs permettant l’inclusion des élèves à besoins particuliers concernent l’école primaire.

Pour l’accueil des migrants, de nouveaux dispositifs ont été mis en place au primaire.

Voir également la thématique “formation des enseignants”

Plusieurs réalisations ont trait à l’organisation. Par exemple : stabilisation du nombre et de la configuration des établissements ; évolution et assouplissement des conseils d’établissements afin de renforcer la concertation ; application de l’article 59 de la LIP voté par le Grand Conseil (contre l’avis du département) visant à ce que les directeurs consacrent une partie de leur temps à de l’enseignement.

Revue de presse

2014.08.20 - Le Courrier - Le mercredi matin d'école, ça y est !
Le Courrier
20/08/2014

Le mercredi matin d’école, ça y est!

L’école promet l’introduction sereine d’une demi-journée supplémentaire pour les 8 à 12 ans. «La rentrée se fera dans de bonnes conditions» s’est félicitée, hier Anne Emery-Torracinta.