Bâtiments

Construire et rénover les bâtiments, des enjeux essentiels de notre canton pour garantir de bonnes conditions d’apprentissage.

La vétusté de certains bâtiments dévolus à la formation ainsi que la croissance démographique ont fait de la thématique des bâtiments scolaires un enjeu de législature. Dès mon arrivée au département, j’ai été confrontée à des choix difficiles, voire douloureux, devant permettre de garantir une place à chaque élève lors des rentrées scolaires suivantes. Parallèlement, le canton a travaillé pour dégager des moyens dévolus à la rénovation des bâtiments existants et à la construction de nouveaux établissements.

En savoir plus

Réalisations et projets

De nouvelles contructions ont été achevées durant cette législature et notamment l’extension du centre médical universitaire (CMU) ainsi que l’école de commerce Raymond Uldry, ouverte à la rentrée scolaire 2017.

Entre 2014 et 2017, quelque 250 projets de rénovations ont été réalisés pour les bâtiments du secondaire, parmi lesquels le bâtiment historique du collège Calvin, le CO Budé, qui se poursuit avec une deuxième étape, ou celle des toitures d’une dizaine de sites. Prochainement, c’est le collège Rousseau qui sera entièrement rénové (2019-2022). Le CO du Renard sera quant à lui entièrement reconstruit sur le site de Balexert (2024). Enfin, la rénovation d’Uni Bastions est agendée pour la période 2018-2026.

En matière d’entretien, plus de 5000 interventions par l’office des bâtiments ont été réalisées en moyenne chaque année dans les bâtiments scolaires en 2015 et en 2016, représentant plus d’un tiers du total des interventions sur le parc immobilier de l’Etat (environ 1900 bâtiments).

Plusieurs projets de construction sont en outre prévus dans la planification des investissements : un nouveau cycle d’orientation ainsi qu’un centre de formation santé social (Bernex, 2026), deux écoles dédiées au secondaire II (Meyrin en 2024 et Plan les Ouates en 2026) ou encore la Haute école de Santé (2024).

Malgré l’effort important qui s’est traduit par l’augmentation des investissements réalisés au cours de la législature actuelle ou prévus à l’avenir, on constate encore un contexte de pénurie de bâtiments. Dans ce cadre, la réorganisation de la carte scolaire et des bâtiments effective dès la rentrée 2015 a permis de faire face à la forte augmentation du nombre d’élèves au Secondaire II et fournir les locaux nécessaires à leur accueil.

Revue de presse

07.06.2017 - GHI - Rénovation des bâtiments scolaires: investissements en hausse
GHI
07/06/2017

Rénovation des bâtiments scolaires: investissements en hausse

L’enveloppe globale est en hausse de 39% par rapport à la précédente législature. Ce qui réjouit Anne Emery-Torracinta: «S’il faut saluer la prise de conscience qui a conduit aux efforts actuels, de nouvelles constructions sont prévues et des rénovations lourdes nous attendent encore».