Mon parcours

Je suis née à Genève en 1958, canton où j’ai suivi toute ma scolarité, à l’exception de trois années passées à Paris, entre 1966 et 1969.

1958
Naissance à Genève
1978
Parallèlement à ses études, commence à enseigner l'histoire
1981
Mariage avec Pascal Emery avec qui elle aura 3 enfants
1984
Adhésion au parti socialiste
2002
Accession à la présidence d'insieme-Genève
2005
Election au Grand Conseil
2013
Election au Conseil d'État
2016
Naissance de sa petite-fille

À l’âge de dix ans, la famine au Biafra et les événements de mai 1968, m’ont fait prendre conscience de l’existence d’injustices inacceptables, mais aussi du fait que chacun-e peut agir à son niveau. Je me suis donc engagée dès mon adolescence, d’abord au WWF, puis en créant dans mon collège un groupe de jeunes agissant en faveur des pays du Sud et contre l’apartheid.

Cet engagement s’est prolongé à travers mes études d’histoire (j’ai notamment consacré mon mémoire universitaire aux grèves de 1946 à Genève), une discipline que j’ai enseignée avec passion durant mes études déjà et pendant 35 ans, soit jusqu’à mon élection au Conseil d’État en novembre 2013.

Mariée à Pascal en 1981, j’ai eu trois enfants : Delphine (1982), Clément (1984) et Valentin (1989).

J’ai adhéré au parti socialiste en 1984. Toutefois, ma vie professionnelle ainsi que mes trois enfants – et principalement ma fille, handicapée – demandant beaucoup de temps, j’ai d’abord privilégié l’action au niveau communal et associatif (création d’un jardin d’enfants, d’une association de parents, etc). Je me suis aussi engagée dans l’association de parents et amis de personnes mentalement handicapées que j’ai présidée de 2002 jusqu’à mon élection au gouvernement.

En 2005, j’ai été élue au Grand Conseil. J’y ai siégé durant deux législatures en étant active dans de nombreuses commissions, notamment celle des affaires sociales ainsi que celle des finances, que j’ai présidée. J’ai également occupé le poste de cheffe de groupe. Par ailleurs, j’ai été vice-présidente du Parti socialiste genevois de 2010 à 2012. Mon plus beau succès politique en tant que députée a été l’augmentation des allocations familiales, un combat que j’avais initié et qui a permis de faire de Genève le canton suisse le plus social en la matière.

Élue conseillère d’État en 2013, j’ai repris le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport. Je suis candidate pour un nouveau mandat pour les élections cantonales du printemps 2018.

Enfin, depuis novembre 2016, j’ai le bonheur d’être la grand-mère d’une petite Cora.

 

Retrouvez-moi dans l’émission MP3 de RSR La 1ère où j’étais l’invitée de Laurence Milasevic en mars 2016 !