Opinions Voir plus

  • 25.06.2019 - Le Temps - L'école relève les défis de notre avenir numérique
    Le Temps
    25/06/2019

    L’école relève les défis de notre avenir numérique

    Anne Emery-Torracinta signe une tribune libre dans Le Temps pour défendre son projet du numérique en rappelant que personne ne souhaite “gadgétiser”l’école, l’objectif étant au contraire d’aider l’être humain à ne pas se laisser “gadgétiser” par des machines aveugles servant des intérêts opaques.

  • 20.11.2018 - Tribune de Genève - Vous serez surpris par la Cité des Métiers
    Tribune de Genève
    20/11/2018

    Vous serez surpris par la Cité des Métiers

    Anne Emery-Torracinta signe une tribune libre sur la Cité des Métiers, l’occasion pour les élèves de franchir les portes de l’exposition pour y découvrir des dizaines de professions et des secteurs d’activité parfois insoupçonnés, tout en dialoguant avec des professionnels et des jeunes en formation.

  • 21.02.2018 - Tribune de Genève - Il faut aider la presse
    Tribune de Genève -
    21/02/2018

    Il faut aider la presse

    Face à la crise qui traverse la presse romande et menace sa diversité, Anne Emery-Torracinta estime que «l’idée d’une aide publique ne doit plus être un tabou». Elle affirme que «la presse doit être soutenue par la Confédération et les cantons, et qu’il est urgent d’en débattre : tous les citoyens sont concernés par l’ampleur de cette crise car lorsque la diversité de la presse s’appauvrit, c’est la démocratie qui est perdante ».

Entretiens Voir plus

DIP Voir plus

  • 29.01.2020 - Le Temps - L'État de Genève entend mieux protéger ses mineurs
    Le Temps
    29/01/2020

    L’Etat de Genève entend mieux protéger ses mineurs

    La conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta ouvre un vaste chantier, en associant tous les acteurs institutionnels. Alors que la colère des parents gronde, elle prévoit d’en faire des partenaires du dispositif. «La protection de l’enfance se situe toujours sur une ligne de crête», rappelle la magistrate. «Avec le risque d’en faire soit trop, soit trop peu.»

  • 29.01.2020 - Le Courrier - Protection des mineurs - Le DIP s'attaque aux failles
    Le Courrier
    29/01/2020

    Protection des mineurs: le DIP s’attaque aux failles

    «Quand on parle de la protection de l’enfance, on est toujours sur une ligne de crête, avec le risque d’en faire soit trop, soit trop peu», a rappelé mardi matin Anne Emery-Torracinta, conseillère d’État chargée du Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP), en préambule d’une conférence de presse rondement menée sur les déficits constatés dans ce domaine.

  • 29.01.2020 - Le Courrier - Genève veut réduire les placements
    Le Courrier
    28/01/2020

    Genève veut réduire les placements

    Le DIP a présenté hier ses axes de réflexion pour réformer le dispositif de protection des mineurs. Parmi ceux-ci, la volonté de réduire le nombre de «placements [qui] doivent rester l’ultima ratio», a répété Anne Emery-Torracinta. Pour y parvenir, la magistrate mise sur au moins quatre réformes, dont la mise en place du modèle dit “de Cochem”, et qui «cherche un consensus parental avant toute décision judiciaire. Il s’agit d’intervenir au plus vite, afin d’éviter que l’enfant ne puisse devenir l’enjeu d’un conflit entre les parents.»

     

  • 23.01.2020 - Le Courrier - Mineurs enfin accompagnés?
    Le Courrier
    23/01/2020

    Mineurs enfin accompagnés ?

    Le Conseil d’Etat a présenté son plan d’action pour faire face à la situation des MNA. Il compte ouvrir 12 places d’hébergement supplémentaires et 6 d’accueil d’urgence. «Nous faisons ce que nous avons dit que nous ferions. Mais les choses ne se réalisent pas en un claquement de doigt et demandent de la concertation», rappelle Anne Emery-Torracinta.

  • 23.01.2020 - Le Temps - Au Grütli, les migrants mineurs en sursis
    Le Temps
    23/01/2020

    Au Grütli, les migrants mineurs en sursis

    Alors qu’une vingtaine de mineurs non accompagnés persistent à occuper le lieu culturel, le Conseil d’Etat annonce une série de mesures destinées à améliorer leur prise en charge. «La diversité des profils suppose une pluralité de solutions, quasiment sur mesure. C’est sur ce créneau que le Conseil d’Etat entend agir pour répondre de manière pragmatique et humaine aux besoins d’une population mouvante et vulnérable», précise Anne Emery-Torracinta

  • Tribune de Genève
    23/01/2020

    Projets pour les mineurs non accompagnés

    «Nous essayons d’agir de manière pragmatique», expliqueAnne Emery-Torracinta, dans le cadre d’un point de la situation fait par la délégation à la migration du Conseil d’État. «La plupart du temps, ces jeunes ne parviennent pas à s’insérer dans le cadre scolaire habituel.» Travaillant avec les associations, la délégation dit avoir deux objectifs: trouver des solutions d’hébergement adaptées et des prises en charge de jour éducatives ou de formation.

Autres Voir plus

  • Tribune de Genève
    27/04/2018

    Un candidat, trois objets

    Anne Emery-Torracinta, candidate à sa réélection au Conseil d’État, se présente à travers trois objets qui lui tiennent à coeur: le livre de Mathieu Mégevand, “Les lueurs”, une petite statuette du héros de “Ma vie de Courgette”, le film de Claude Barras ainsi qu’une photo où elle prononce un discours, au milieu d’élèves …

  • 16.04.2018 - Tribune de Genève - La folle journée d'Anne Emery-Torracinta
    Tribune de Genève
    16/04/2018

    «Je voulais montrer que j’avais le courage d’aller jusqu’au bout, peu importe l’issue»

    La folle journée d’Anne Emery-Torracinta. Reportage dans les pas de la magistrate sortante. Sur la sellette, elle surprend en arrivant 5ème. Terminé l’hypercontrôle et l’austérité, elle a laissé éclater sa joie.

  • 11.04.2018 - Bilan - Anne Emery-Torracinta et le tribunal médiatique
    Bilan
    11/04/2018

    Anne Emery-Torracinta et le tribunal médiatique

    Dans la rubrique “Un oeil sur les médias”, la journaliste Romaine Jean analyse le traitement médiatique dont a fait l’objet Anne Emery-Torracinta durant le mois précédant le premier tour de l’élection au Conseil d’État genevois.

  • 2018.03.24 - Tribune de Genève - Le bilan sans éclat mais consensuel d'Anne Emery-Torracinta ébranlé par un séisme
    Tribune de Genève
    24/03/2018

    Le bilan d’Anne Emery-Torracinta

    Un bilan «sans révolution, construit sur une politique de petits pas» pour Laurent Vité, président du syndicat des enseignants du primaire. «Persévérant plutôt que flamboyant (qui est souvent synonyme de poudre aux yeux)» pour Salima Moyard, coprésidente de la Fédération des associations des maîtres du Cycle (Famco) et députée PS. À l’instar de Jean-Pierre Martinet, de l’Union du corps enseignant secondaire, ils sont plusieurs à soutenir une action «plutôt bonne» en regard du contexte, soit une législature placée sous le signe de recherche d’économies, ainsi qu’une position minoritaire au parlement et au Conseil d’État.