Opinions Voir plus

  • 21.02.2018 - Tribune de Genève - Il faut aider la presse
    Tribune de Genève -
    21/02/2018

    Il faut aider la presse

    Face à la crise qui traverse la presse romande et menace sa diversité, Anne Emery-Torracinta estime que «l’idée d’une aide publique ne doit plus être un tabou». Elle affirme que «la presse doit être soutenue par la Confédération et les cantons, et qu’il est urgent d’en débattre : tous les citoyens sont concernés par l’ampleur de cette crise car lorsque la diversité de la presse s’appauvrit, c’est la démocratie qui est perdante ».

  • 13-10-2017-universite-de-geneve-allocution-a-loccasion-du-dies-academicus
    Université de Genève
    13/10/2017

    Allocution à l’occasion du Dies Academicus

    «En cette période de montée des populismes et d’accroissement des inégalités qui menacent la cohésion sociale, je suis convaincue que l’éducation doit être plus que jamais une priorité», a notamment souligné la cheffe du DIP, Anne Emery-Torracinta, dans son discours.

  • Mon musée de la Réforme
    Musée international de la Réforme
    22/02/2017

    Mon musée de la Réforme

    À travers une dizaine d’objets présentés, Anne Emery-Torracinta évoque des thèmes aussi variés que rupture avec l’ordre établi (entre résistance et soumission), alphabétisation et rôle du livre ainsi que de l’école, laïcité, prédestination et égalité des chances, réfugiés, émancipation des femmes…

Entretiens Voir plus

  • GE2018
    12/04/2017

    Special Olympics National Games

    Anne Emery-Torracinta se réjouit de l’organisation par Genève des Jeux nationaux d’été pour personnes en situation de handicap mental en mai 2018.

DIP Voir plus

  • 26.04.2018. - Le Courrier - L'accent mis sur le fait religieux
    Le Courrier
    26/04/2018

    L’accent mis sur le fait religieux

    Dès la rentrée, le DIP dynamisera l’enseignement du fait religieux afin qu’il soit dispensé tout au long de l’école obligatoire. Le Département de l’instruction publique (DIP) veut renforcer cette thématique tout en la recentrant sur la connaissance des religions, dans une approche historique et distanciée. Concrètement, le DIP développe de nouveaux moyens d’enseignement du fait religieux en collaboration avec Neuchâtel, autre canton laïque en Suisse romande.

  • 10.04.2018 - Le Temps - «Il faut repenser le cycle d’orientation»
    Le Temps
    10/04/2018

    «Il faut repenser le cycle d’orientation»

    Anne Emery-Torracinta, conseillère d’État en charge de l’instruction publique, prend position sur la réforme du Cycle d’orientation genevois et annonce qu’une évaluation d’un système dont elle a hérité est déjà en cours. «C’est très inquiétant. Un objectif de la prochaine législature – et je compte bien m’y atteler – doit donc être l’évolution du système, car il y a quelque chose qui ne joue pas».

     

  • 22.03.2018 - Le Courrier - Un homme et une femme scruteront les années Ramadan
    Le Courrier
    22/03/2018

    Un homme et une femme scruteront les années Ramadan

    Le Conseil d’État a désigné un binôme pour faire la lumière sur ce qui s’est passé autour de Tariq Ramadan lorsqu’il était enseignant à Genève. L’exécutif a ouvert cette enquête à la demande de la cheffe du DIP, Anne Emery-Torracinta.

  • Profs-élèves: liaisons dangereuses
    RTS Un - Infrarouge
    21/03/2018

    Profs-élèves: liaisons dangereuses

    Après les affaires Weinstein et Ramadan, une nouvelle affaire secoue un collège à Genève: un professeur a été suspendu après avoir été dénoncé par d’anciennes élèves. Comment éviter que des professeurs séduisent leurs élèves en abusant de leur autorité? Est-on trop laxiste en la matière et faut-il dénoncer plus systématiquement? Anne Emery-Torracinta participe à un débat sur cette question

  • Harcèlement sexuel d’élèves
    RTS Un - Mise au point
    18/03/2018

    Harcèlement sexuel d’élèves

    Interview d’Anne Emery-Torracinta, Conseillère d’État en charge du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport.

Autres Voir plus

  • Tribune de Genève
    27/04/2018

    Un candidat, trois objets

    Anne Emery-Torracinta, candidate à sa réélection au Conseil d’État, se présente à travers trois objets qui lui tiennent à coeur: le livre de Mathieu Mégevand, “Les lueurs”, une petite statuette du héros de “Ma vie de Courgette”, le film de Claude Barras ainsi qu’une photo où elle prononce un discours, au milieu d’élèves …

  • 16.04.2018 - Tribune de Genève - La folle journée d'Anne Emery-Torracinta
    Tribune de Genève
    16/04/2018

    «Je voulais montrer que j’avais le courage d’aller jusqu’au bout, peu importe l’issue»

    La folle journée d’Anne Emery-Torracinta. Reportage dans les pas de la magistrate sortante. Sur la sellette, elle surprend en arrivant 5ème. Terminé l’hypercontrôle et l’austérité, elle a laissé éclater sa joie.

  • 11.04.2018 - Bilan - Anne Emery-Torracinta et le tribunal médiatique
    Bilan
    11/04/2018

    Anne Emery-Torracinta et le tribunal médiatique

    Dans la rubrique “Un oeil sur les médias”, la journaliste Romaine Jean analyse le traitement médiatique dont a fait l’objet Anne Emery-Torracinta durant le mois précédant le premier tour de l’élection au Conseil d’État genevois.

  • 2018.03.24 - Tribune de Genève - Le bilan sans éclat mais consensuel d'Anne Emery-Torracinta ébranlé par un séisme
    Tribune de Genève
    24/03/2018

    Le bilan d’Anne Emery-Torracinta

    Un bilan «sans révolution, construit sur une politique de petits pas» pour Laurent Vité, président du syndicat des enseignants du primaire. «Persévérant plutôt que flamboyant (qui est souvent synonyme de poudre aux yeux)» pour Salima Moyard, coprésidente de la Fédération des associations des maîtres du Cycle (Famco) et députée PS. À l’instar de Jean-Pierre Martinet, de l’Union du corps enseignant secondaire, ils sont plusieurs à soutenir une action «plutôt bonne» en regard du contexte, soit une législature placée sous le signe de recherche d’économies, ainsi qu’une position minoritaire au parlement et au Conseil d’État.