Décrochage scolaire

Mon premier défi: viser une certification pour chaque jeune en luttant contre le décrochage scolaire!

On sait que les jeunes concernés rencontrent généralement des difficultés dès l’école primaire, qui se répercutent ensuite au Cycle d’orientation puis aboutissent à un décrochage au sortir de l’école obligatoire ou durant leur parcours au Secondaire II. Il faut donc bien sûr agir au moment du décrochage mais également en amont!

En savoir plus

Réalisations et projets

Mise en œuvre de l’article constitutionnel relatif à la formation obligatoire jusqu’à 18 ans (FO18) prévue à la rentrée 2018. Les travaux de préparation sont en cours, principalement pour permettre aux 550 jeunes mineurs, qui quittent le système scolaire chaque année sans certification, de reprendre un parcours de formation.

Introduction du mercredi matin dès la 5P pour renforcer les compétences des élèves notamment dans les langues (français, allemand et introduction de l’anglais). Bilan pédagogique prévu au terme de l’année scolaire 2017-2018.

Augmentation de 45 postes d’enseignants de soutien à l’école primaire, passant de 101 à 146, entre 2013 et 2017, dont près de 40 postes exclusivement destinés à l’apprentissage de la lecture au cycle élémentaire.

Création d’équipes pluridisciplinaires au sein des établissements primaires (avec enseignants spécialisés, infirmiers, psychologues, éducateurs, logopédistes, psychomotriciens) pour favoriser le maintien de tous les élèves dans l’enseignement régulier et soutenir les enseignants et directions qui font face à des situations d’élèves toujours plus complexes. A la rentrée 2017, 9 établissements, soit 27 écoles, bénéficient de ces équipes. Le déploiement se poursuivra au cours des prochaines années (7 équipes supplémentaires sont prévues au budget 2018).

Stabilisation du dispositif REP dans les quartiers les plus défavorisés. Parallèlement, augmentation du nombre de postes d’éducateurs à l’école primaire (6 postes supplémentaires lors des deux dernières rentrées et 4 postes prévus au projet de budget 2018 en sus des équipes pluridisciplinaires).

Stabilisation et renforcement du dispositif CAP Formations de soutien aux jeunes en rupture, avec augmentation du nombre de postes et création d’un guichet unique pour faciliter l’accès à ce dispositif: plus de 2000 jeunes accompagnés chaque année avec un taux de presque 80% de reprise de formation.

Ouverture de l’établissement Lullin (en octobre 2014) pour un soutien individuel aux élèves en risque de décrochage au secondaire II.

Afin de limiter les échecs, notamment au Collège, révision du règlement de l’ESII.

Ouverture de l’école de commerce Raymond Uldry à la rentrée scolaire 2017. En sus des cursus de commerce classiques, l’école offre de nombreuses places d’apprentissage et de stages pour des jeunes à besoins particuliers. Encadrés par leur formateur, ces jeunes effectuent une partie des tâches nécessaires au fonctionnement d’une école (cafétéria, secrétariat, conciergerie, espaces extérieurs).

Projet de réforme de la maturité gymnasiale afin de rendre le système plus simple, plus cohérent et plus lisible, notamment en introduisant les options spécifiques dès la première année. Modification de la grille horaire du Collège (probablement à la rentrée 2019). L’introduction d’un enseignement d’informatique pour tous les élèves de la filière gymnasiale est également à l’étude, en lien avec l’avancement des travaux sur le plan fédéral.

Refonte et amélioration du dispositif d’information scolaire et professionnelle au cycle d’orientation, avec une première étape d’amélioration dès la rentrée 2017, suivie d’autres mesures en 2018.

En lien avec l’introduction du mercredi matin à l’EP, analyse du nouveau CO en cours. Elle porte sur la grille horaire, l’évaluation des passerelles et la capacité du système à répondre aux besoins des élèves notamment les plus fragiles. Les premiers ajustements de la grille horaire au CO auront au plus tard à la rentrée 2019 et d’éventuelles modifications structurelles ultérieurement.

Mise en place du projet GO-Apprentissage dans 4 cycles d’orientation pour accompagner les élèves dans la recherche d’une place d’apprentissage et améliorer leurs chances de poursuivre leur formation.

Revue de presse

2017.08.23 - Tribune de Genève - Un nouveau type d'école s'ouvre à la rentrée
Tribune de Genève
23/08/2017

Un nouveau type d’école s’ouvre à la rentrée

L’Ecole de commerce Raymond-Uldry mêle cursus classique, apprentissages et stages pour élèves à besoins particuliers:  elle se veut «une vitrine de la formation professionnelle et un modèle d’école inclusive», selon Anne Emery-Torracinta.

2015.11.21 - Le Temps - « Trop de jeunes sont largués par le système scolaire »
Le Temps
21/11/2015

«Trop de jeunes sont largués par le système scolaire»

Anne Emery-Torracinta est sur tous les fronts. Enseignants mobilisés et en colère, redistribution des cartes en matière de culture entre la Ville et le canton, rôle de l’école face à la menace djihadiste: les vérités d’une ministre dans la tourmente.

2014.06.20 - Le Courrier - Un collège plus élitiste
Le Courrier
20/06/2014

Un collège plus élitiste

A la fin du Cycle, «plus de la moitié des élèves vont au collège mais beaucoup n’obtiennent pas une maturité», déplore la conseillère d’État Anne Emery-Torracinta.